« Si j'ai l'occasion, j'aimerais mieux mourir de mon vivant !  »

« Les politiciens, il y en a, pour briller en société, ils mangeraient du cirage.  »

 

« Quand vous voyez un flic dans la rue, c’est qu’y a pas de danger. S’il y avait du danger, le flic serait pas là.  »

 

« Les femmes seront les égales des hommes le jour où elles accepteront d’être chauves et de trouver ça distingué.  »

 

« Je voudrais rassurer les peuples qui meurent de faim dans le monde : ici, on mange pour vous.  »

 

« Il y a deux sortes de justice : vous avez l’avocat qui connaît bien la loi, et l’avocat qui connaît bien le juge !  »

 

« Homme politique, c’est une profession où il est plus utile d’avoir des relations que des remords.  »

 

« Technocrates, c’est les mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu’ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t’as posée.  »

 

« Quand j’étais petit à la maison, le plus dur c’était la fin du mois... Surtout les trente derniers jours !  »

 

« C’est pas compliqué, en politique, il suffit d’avoir une bonne conscience, et pour ça il faut avoir une mauvaise mémoire !  »

 

« La chambre des députés, la moitié sont bons à rien. Les autres sont prêts à tout.  »

 

 

« Dieu a dit : “Je partage en deux, les riches auront de la nourriture, les pauvres de l’appétit.”  »

 

« Je n’ai rien contre les étrangers. Le problème, c’est que d’une part, ils parlent pas français pour la plupart... Et selon le pays où on va, ils parlent pas le même étranger.  »

 

« Gagner sa vie ne vaut pas le coup, attendu qu’on l’a déjà. Le boulot y en a pas beaucoup, faut le laisser à ceux qui aiment ça.  »

 

« Les psychiatres, c’est très efficace. Moi, avant, je pissais au lit, j’avais honte. Je suis allé voir un psychiatre, je suis guéri. Maintenant, je pisse au lit, mais j’en suis fier.  »

 

« Il faut cueillir les cerises avec la queue. J'avais déjà du mal avec la main !  »

 

« Dans l’administration, on ne doit pas dormir au bureau le matin sinon on ne sait plus quoi faire l’après-midi.  »

 

« Plus on est de fous, moins il y a de riz.  »

 

« Un alcoolique, c'est quelqu'un que vous n'aimez pas et qui boit autant que vous.  »

 

« L'horreur est humaine.  »

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.



© Yoann Bouchard

Tous les poèmes présents sur ce site sont la propriété de son auteur et sont protégés par les droits qui en résulte d'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×