« Comment peut-on apprendre à se connaître soi-même ? Par la méditation, jamais, mais bien par l’action.  »

 

« Ma vie est mon seul enseignement.  »

 

« Je n'aime pas le mot tolérance, mais je n'en trouve pas de meilleur.  »

 

« Sans doute serais-je chrétien, si les chrétiens l'étaient vingt-quatre heures par jour.  »

 

« La véritable éducation consiste à tirer le meilleur de soi-même. Quel meilleur livre peut-il exister que le livre de l'humanité ? »

 

« En opposant la haine à la haine, on ne fait que la répandre, en surface comme en profondeur.  »

 

« La démocratie devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu'au plus fort.  »

 

« Appeler les femmes "le sexe faible" est une diffamation ; c'est l'injustice de l'homme envers la femme. Si la non-violence est la loi de l'humanité, l'avenir appartient aux femmes.  »

 

« Il vaut mieux mettre son coeur dans la prière sans trouver de paroles que trouver des mots sans y mettre son coeur.  »

 

« Prier n'est pas demander ; c'est une aspiration de l'âme.  »

 

« Si un homme atteint le coeur de sa propre religion, il atteint également le coeur des autres religions.  »

 

« La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.  »

 

« La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.  »

 

« Croire en quelque chose et ne pas le vivre, c’est malhonnête.  »

 

« Lorsqu'il faut choisir entre liberté et érudition, qui ne dira que l'on doit mille fois préférer la première à la seconde ?  »

 

« Donner un verre d'eau en échange d'un verre d'eau n'est rien ; la vraie grandeur consiste à rendre le bien pour le mal.  »

 

« La vie sans religion est une vie sans principe, et une vie sans principe est comme un bateau sans gouvernail.  »

 

« Dès que quelqu'un comprend qu'il est contraire à sa dignité d'homme d'obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l'asservir.  »

 

« On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités.  »

 

 

« Tout ce que tu feras sera dérisoire, mais il est essentiel que tu le fasses.  »

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.



© Yoann Bouchard

Tous les poèmes présents sur ce site sont la propriété de son auteur et sont protégés par les droits qui en résulte d'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×