« Le mariage, c’est l’histoire d’un jeune homme et d’une jeune fille qui cueillent une fleur et reçoivent une avalanche sur la tête.  »

 

« L’attachement de la femme pour l’homme, c’est l’attachement du policier pour son prisonnier.  »

 

« L’homme raisonnable s’adapte au monde ; l’homme déraisonnable s’obstine à essayer d’adapter le monde à lui-même. Tout progrès dépend donc de l’homme déraisonnable.  »

 

« Toutes les grandes vérités commencent par être des blasphèmes.  »

 

« La règle d'or, c'est qu'il n'y a pas de règles d'or.  »

  

« Ce qui flatte réellement un homme, c'est qu'on le juge digne d'être flatté.  »

 

« J'ai peur que nous ne devions rendre le monde honnête avant de pouvoir dire honnêtement à nos enfants que l'honnêteté est la meilleure politique.  »

 

« Au Ciel, un ange n'a rien d'exceptionnel.  »

 

« Celui qui peut, agit. Celui qui ne peut pas, enseigne.  »

 

« Liberté implique responsabilité. C'est là pourquoi la plupart des hommes la redoutent.  »

 

« Liberté implique responsabilité. C'est là pourquoi la plupart des hommes la redoutent. »

 

« Il est dangereux d'être sincère, à moins d'être également stupide.  »

 

« Il n'y a qu'une seule religion, bien qu'il y en ait des centaines de versions.  »

 

« Le pire pêché envers nos semblables, ce n'est pas de les haïr, mais de les traiter avec indifférence ; c'est là l'essence de l'inhumanité.  »

 

« On appelle cercle de famille un endroit où l'enfant est encerclé.  »

 

« L'humanité serait depuis longtemps heureuse si les hommes mettaient tout leur génie non à réparer leurs bêtises, mais à ne pas les commettre.  »

 

« L'esclavage humain a atteint son point culminant à notre époque sous forme de travail librement salarié.  »

 

« Quand un homme désire tuer un tigre, il appelle cela sport ; quand un tigre désire le tuer, il appelle cela férocité.  »

 

« On peut beaucoup plus largement se passer des hommes que des femmes, c'est pourquoi c'est eux qu'on sacrifie dans la guerre.  »

 

« Les gens du commun ne prient guère, ils mendient uniquement.  »

 

« Vous voyez les choses et vous dites : pourquoi ? Moi, je rêve de choses qui n’ont jamais existé et je dis : pourquoi pas ?  »

  

« L'homme peut grimper aux plus hauts sommets, mais il ne peut s'y tenir longtemps.  »

 

« La fidélité n'est pas plus naturelle à l'homme que la cage au tigre.  »

 

« Donnez aux femmes le droit de vote et dans cinq ans, vous aurez un impôt sur les célibataires.  »

 

« Nous avons toujours la foi. Mais ce que nous attendions de Dieu, nous l'attendons aujourd'hui de la science médicale.  »

 

« Le prix Nobel, c'est une bouée de sauvetage lancée à un nageur qui a déjà atteint la rive.  »

« Journal : institution incapable de faire une différence entre un accident de bicyclette et l'effondrement de la civilisation.  »

 

« La vertu est une tentation insuffisante.  »

 

« Courir après les femmes n'a jamais fait de mal à personne. C'est les rattraper qui est dangereux.  »

 

« Quand on fait quelque chose, on a contre soi, ceux qui voulaient le faire à votre place, ceux qui voulaient faire le contraire et ceux qui voulaient qu'on ne fasse rien du tout.  »

 

« L'alcool est un produit très nécessaire... Il permet au Parlement de prendre à onze heures du soir des décisions qu'aucun homme sensé ne prendrait à onze heures du matin.  »

 

« Une femme s'inquiète de l'avenir jusqu'à ce qu'elle ait trouvé un mari, tandis qu'un homme ne s'inquiète de l'avenir que lorsqu'il a trouvé une femme.  »

 

« Une banque vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le reprend quand il pleut.  »

 

« Le whisky est une mauvaise chose, surtout le mauvais whisky.  »

 

« La façon la plus sûre de ruiner un homme qui ne sait pas gérer son argent est de lui en donner davantage.  »

 

« L'avantage de la prison sur le collège, c'est qu'en prison on n'est pas obligé de lire les livres écrits par les geôliers.  »

 

« Ne pas être anarchiste à seize ans, c'est manquer de coeur. L'être encore à quarante ans, c'est manquer de jugement.  »

 

« Je me cite souvent, cela apporte du piment à ma conversation.  »

 

« Les livres gagnent toujours à ne pas être lus : regardez nos classiques.  »

 

« Quand un homme et une femme sont mariés, ils ne font plus qu'un. La première difficulté est décider lequel. »

 

« Le silence est l'expression la plus parfaite du mépris.  »

 

« Les vieillards sont dangereux : ils se moquent bien de ce qui peut arriver après eux.  »

 

« Mieux vaut finir sa vie dans les bras d'une femme que dans les deux bras d'un fauteuil.  »

 

« Le seul sport que j'aie jamais pratiqué, c'est la marche à pied, quand je suivais les enterrements de mes amis sportifs.  »

 

« Le châtiment d'un menteur n'est pas qu'on ne le croit pas, c'est qu'il ne peut croire personne.  »

 

« Le premier amour réclame seulement un peu de sottise et beaucoup de curiosité.  »

 

« Prenez garde à l'homme dont le dieu est dans les cieux.  »

 

« A la nomination d'une petite minorité corrompue, la démocratie substitue l'élection par une masse incompétente.  »

« L'obéissance simule la subordination, exactement comme la crainte de la police simule l'honnêteté.  »

« Le patriotisme est votre conviction que ce pays est supérieur à tous les autres, parce que vous y êtes né.  »

 

« Le sacrifice de nous-mêmes nous permet de sacrifier les autres sans honte.  »

 

« Ne fais pas aux autres ce que tu voudrais qu'ils te fassent. Leurs goûts peuvent différer des tiens.  »

« Je ne vois pas bien pourquoi les hommes qui croient aux électrons se considèrent comme moins crédules que les hommes qui croient aux anges.  »

 

« Un révolutionnaire est celui qui désire mettre au rancart l'ordre social existant, afin d'en essayer un autre.  »

 

« Celui qui désire une vie de bonheur avec une belle femme ressemble à celui qui veut jouir du goût du vin en ayant la bouche toujours pleine.  »

 

« Quand, en ce monde, un homme a quelque chose à dire, la difficulté n'est pas de le lui faire dire, mais de l'empêcher de le dire trop souvent.  »

 

« La haine, c'est la vengeance du poltron.  »

 

« L'homme est le seul animal qui rougisse ; c'est d'ailleurs le seul animal qui ait à rougir de quelque chose.  »

 

« La modestie n'est pas une vertu, seulement de la prudence.  »

 

« Il n'y a pas d'amour plus sincère que celui de la bonne chair.  »

 

« La lecture est un stratagème qui dispense de réfléchir.  »

 

« La démocratie est une technique qui nous garantit de ne pas être mieux gouvernés que nous le méritons. »

 

« Notre pays est la seule nation au monde où il y a autant de problèmes qu'ailleurs.  »

 

« Pour éteindre le remords, il n'est que de renouveler souvent l'acte qui l'a fait naître.  »

 

« Un homme se décrit toujours inconsciemment lui-même quand il décrit quelqu'un d'autre.  »

 

« N’essaie pas d’être immortel, tu serais voué à l’échec.  »

 

« La maison familiale est une prison pour les jeunes filles et une maison de correction pour les femmes.  »

 

« Le succès ne consiste pas à ne jamais faire d’erreur mais à ne jamais faire la même erreur deux fois.  »

 

« Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée et que l’on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées.  »

 

 

« Vivre ce n’est pas se trouver, c’est se créer.  »

 

« Une vie de bonheur ! Il n’est pas d’homme capable de l’endurer : ce serait l’enfer sur terre.  »

 

« Ce ne sont pas les heures qui sont précieuses, ce sont les minutes.  »

 

« Un lion ne saurait être bien redoutable. Il n’a pas d’idéal, pas de religion, pas d’opinion politique, pas de courtoisie, pas d’éducation.  »

 

« Aussi longtemps que nous aurons des prisons, peu importe par qui les cellules sont occupées.  »

 

« A quoi sert l'argent s'il faut travailler pour en avoir ?  »

 

« Tout gouvernement qui vole Pierre pour payer Paul dépend toujours du soutien de Paul.  »

 

« Les lois du succès au théâtre tiennent en deux articles. Article premier : elles n'ont pas changé depuis deux mille ans. Article deux : personne ne les connaît.  »

 

« L'adolescence est l'âge où les enfants commencent à répondre eux-mêmes aux questions qu'ils posent.  »

 

« Faites en sorte d'obtenir ce que vous aimez, sinon vous serez forcé d'aimer ce que vous obtenez.  »

 

« Le secret du succès est d'offenser le plus grand nombre possible de gens.  »

 

« L'indépendance vaut bien que l'on supporte la solitude.  »

 

 

« L'homme le plus inquiet d'une prison est le directeur.  »

 

« Certains lisent parce qu'ils sont trop paresseux pour réfléchir. Le chemin de l'ignorance est pavé de bonnes éditions.  »

 

« Un idéologue est quelqu'un qui s'est donné pour tâche de rendre l'homme meilleur que l'humanité.  »

 

« Aimer une femme, c'est surestimer la différence qui existe entre une femme et une autre.  »

 

« Aucun homme n'est l'égal d'une femme, si ce n'est avec un tisonnier et une paire de souliers à clous. Et encore, même ainsi, ne l'est-il pas toujours.  »

 

« Je possède ce don d'observation appelé vulgairement cynisme par ceux qui en sont dépourvus.  »

 

« Si tu veux être fort comme un boeuf, mange comme le boeuf - et pas du boeuf... !  »

 

« Vous n’avez pas plus le droit de consommer le bonheur sans le produire que de consommer la santé sans la produire.  »

 

« A quoi servent les cartouches dans une bataille ? Moi, à la place, j'emporte toujours du chocolat.  »

 

« Un Anglais voit de la vertu là où il n'y a que de l'inconfort.  »

 

« Rien ne s’est jamais accompli grâce à un homme raisonnable.  »

 

« Nous devons envisager en face le fait que la société est fondée sur l'intolérance.  »

 

« Mens sana in corpore sano est une maxime absurde. Le corps est le produit de l'esprit sain.  »

 

« Les critiques dramatiques sont aussi creux qu'il est possible de l'être sans s'écrouler physiquement.  »

 

« A notre époque, on se refuse à croire que le plomb puisse être transformé en or... jusqu'au moment où on reçoit la facture du plombier.  »

 

« Un amour idéal, c'est celui qui est mené par la poste.  »

 

« Ceux que nous appelions des brutes eurent leur revanche quand Darwin nous prouva qu'ils étaient nos cousins.  »

 

« L'inconstance des femmes que j'aime n'a d'égale que l'insupportable constance des femmes qui m'aiment.  »

 

« L'ennui de certaines conversations, c'est que les causeurs y parlent trop haut pour que leurs propos puissent nous endormir.  »

 

« L’alcool est un anesthésique qui permet de supporter l’opération de la vie.  »

 

« Une vie truffée d'erreurs est plus honorable et surtout plus utile qu'une vie passée à ne rien faire.  »

 

« Un érudit est un paresseux qui passe son temps à étudier. Prenez garde à ses erreurs : elles sont plus dangereuses que ses lacunes.  »

 

« Pour produire un livre, seuls l'auteur et le libraire sont nécessaires. Sans parasites intermédiaires.  »

 

« Les révolutions n'ont jamais allégé le fardeau de la tyrannie, elles l'ont seulement transféré sur une autre épaule.  »

 

« Je dois ma célébrité au fait que je pense une ou deux fois par semaine.  »

 

« On compare souvent le mariage à une loterie. C'est une erreur car, à la loterie, on peut parfois gagner.  »

 

« Tout homme qui est un peu spécialiste est, dans le sens strict du mot, un idiot.  »

 

« Le martyre est la seule façon pour un homme de devenir célèbre sans talent.  »

 

« La vie ne cesse pas d’être gaie parce que quelqu’un meurt, tout comme elle ne cesse pas d’être sérieuse quand les gens rient.  »

 

« Quand une femme du monde dit non, cela veut dire peut-être ; quand elle dit peut-être, cela veut dire oui ; et quand elle dit oui, ce n'est pas une femme du monde.  »

 

« Un speech, c'est comme un adultère. N'importe quel imbécile peut le commencer. Le finir exige une autre habileté  »

 

« Le meilleur moyen de se familiariser avec un sujet, c'est de lui consacrer un livre.  »

 

« Avoir du bon sens est inné. Avoir suffisamment de bon sens fait le génie.  »

 

« La mort ne m'impressionne pas, j'ai moi-même, en effet, l'intention bien arrêtée de mourir un jour.  »

 

« S'il n'y avait pas les socialistes, le socialisme gouvernerait le monde entier.  »

 

« Après avoir entendu un certain nombre de récitals de piano, rien ne me détend plus que de m’asseoir dans le fauteuil du dentiste et de me faire plomber quelques dents.  »

 

« De nos jours, l'homme du monde est celui qui a assez d'argent pour faire ce que feraient tous les sots, s'ils en avaient les moyens : c'est-à-dire consommer sans produire.  »

 

« Est-ce qu'on peut arriver au Paradis une demi-heure avant que le diable sache qu'on est mort ?  »

 

« La vertu consiste non à s'abstenir mais à ne pas le désirer.  »

 

« L'explication du malheur de bien des gens, c'est qu'ils ont le temps de se demander s'ils sont heureux ou s'ils ne le sont pas.  »

 

« Les esprits supérieurs comprennent toujours difficilement qu'ils soulèvent des fureurs en faisant ressortir les stupidités de gens relativement bornés.  »

 

« Les animaux sont mes amis... et je ne mange pas mes amis.  »

 

« Les modes ne sont après tout que des épidémies provoquées.  »

 

« Si vous offensez votre prochain, il vaut mieux ne pas le faire à demi.  »

 

« Un homme sans domicile est un vagabond : un homme avec deux domiciles est un libertin.  »

 

« Quand un imbécile fait quelque chose dont il a honte, il déclare toujours que c'est son devoir.  »

 

« Le plus grand des maux et le plus pire des crimes, c'est la pauvreté.  »

 

« Quelle belle chose la jeunesse ! Quel crime de la laisser gâcher par les jeunes.  »

 

« On peut trouver des choses obscènes dans tous les livres sauf dans l'annuaire du téléphone.  »

 

« L'assassinat sur l'échafaud est la forme la plus exécrable d'assassinat, parce qu'il est investi de l'approbation de la société.  »

 

« Le crime est le magasin de détail du magasin de gros que nous appelons loi pénale.  »

 

« La pudeur est la conspiration du silence de l'impudeur.  »

 

« Toutes les professions sont des conspirations contre les profanes.  »

 

« Je fais de mon mieux pour être partial.  »

 

« Lorsque Dieu a créé l'homme et la femme, il a bêtement oublié d'en déposer le brevet, si bien que maintenant le premier imbécile venu peut en faire autant.  »

 

« Les américains sont heureux quand ils peuvent ajouter une maisonnette à leur garage.  »

 

« Ma méthode est de prendre le plus de soucis possible pour trouver la chose qu'il faut dire, et ensuite de la dire avec une légèreté extrême.  »

 

« Je n'ai jamais admiré le courage des dompteurs. Dans une cage, ils sont à l'abri des hommes !  »

 

« Même pour son bien, je ne veux obliger personne à me considérer comme son auteur favori.  »

 

« Les gens qui arrivent à quelque chose dans ce monde sont ceux qui se lèvent , qui recherchent les circonstances qu’ils désirent et qui, s’ils ne les trouvent pas, les créent.  »

 

« La férocité est la caractéristique des taureaux et autres végétariens.  »

 

« Il ne sait rien et croit tout savoir. Cela présage indubitablement une carrière politique.  »

 

« De toutes les perversions sexuelles, la chasteté est la plus dangereuse.  »

 

« Un dictionnaire est comme une montre ; il vaut mieux en avoir un mauvais que pas du tout, mais le meilleur n'est jamais tout à fait exact.  »

 

« L'hypocrisie est l'hommage que la vérité paie à l'erreur.  »

 

« Il y a deux sortes de savants : les spécialistes, qui connaissent tout sur rien, et les philosophes, qui ne connaissent rien sur tout.  »

 

« Il y a trois sortes de personnes à qui on ne peut demander du bon sens : un homme qui aime, une femme qui aime, une femme qui n’aime pas.  »

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.



© Yoann Bouchard

Tous les poèmes présents sur ce site sont la propriété de son auteur et sont protégés par les droits qui en résulte d'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×