« Piètre disciple, qui ne surpasse pas son maître !  »

 

Extrait du Traité de la peinture Plus sur cette citation

 

 

« Plus on connaît, plus on aime.  »

 

Extrait des Carnets Plus sur cette citation

 

« Qui pense peu, se trompe beaucoup.  »

 

Extrait des Carnets Plus sur cette citation

 

 

« Nul conseil n'est plus loyal que celui qui se donne sur un navire en péril.  »

 

« Comme une journée bien remplie nous donne un bon sommeil, une vie bien vécue nous mène à une mort paisible.  »

 

« Le peintre doit tendre à l'universalité.  »

 

« La peinture est une poésie qui se voit au lieu de se sentir et la poésie est une peinture qui se sent au lieu de se voir.  »

 

« Ce qui fait la noblesse d’une chose, c’est son éternité.  »

 

« La peur naît à la vie plus vite que tout autre chose.  »

 

« Qui néglige de punir le mal sanctionne.  »

 

« L'expérience prouve que celui qui n'a jamais confiance en personne ne sera jamais déçu.  »

 

« Fuis l'étude qui donne naissance à une oeuvre appelée à mourir en même temps que son ouvrier. »

 

« La menace ne sert d'armes qu'aux menacés.  »

 

« Deux faiblesses qui s'appuient l'une à l'autre créent une force. Voilà pourquoi la moitié du monde, en s'appuyant contre l'autre moitié, se raffermit.  »

 

« La force naît par violence et meurt par liberté.  »

 

« Toute partie tient à se réunir à son tout pour échapper ainsi à sa propre imperfection.  »

 

« Le néant n'a point de centre, et ses limites sont le néant.  »

 

« Le fer se rouille, faute de s'en servir, l'eau stagnante perd de sa pureté et se glace par le froid. De même, l'inaction sape la vigueur de l'esprit.  »

 

« Luxure est cause de génération.  »

 

« Savoir écouter, c'est posséder, outre le sien, le cerveau des autres.  »

de Léonard de Vinci

 

« Sachez-vous éloigner car, lorsque vous reviendrez à votre travail, votre jugement sera plus sûr.  »

 

« Ne pas prévoir, c'est déjà gémir.  »

 

« Celui qui n'aime pas la vie ne la mérite pas.  »

 

« Qui ne doute pas acquiert peu.  »

 

« Blâme ton ami en secret ; vante-le devant les autres.  »

 

« Qui blâme la peinture blâme la nature.  »

 

« La science de la peinture est tellement divine qu'elle transforme l'esprit du peintre en une espèce d'esprit de Dieu.  »

 

« L’artiste meurt sans enfants, il a été son roi, son prêtre, son Dieu.  »

 

« Jamais le soleil ne voit l’ombre.  »

 

« Il n’y a pas de maîtrise à la fois plus grande et plus humble que celle que l’on exerce sur soi.  »

 

« La simplicité est la sophistication suprême.  »

 

« Le poète, pour représenter l’univers visible, est bien en dessous du peintre, et pour l’univers invisible, il est bien en dessous du musicien.  »

 

« Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas.  »

 

« Louer ou censurer ce que tu ne comprends pas peut causer préjudice.  »

 

« Quiconque mène une discussion avec autorité ne fait pas preuve d’intelligence mais se sert simplement de sa mémoire.  »

 

« Les choses de l'esprit qui ne sont pas passées par les sens sont vaines.  »

 

« Le mal est notre ennemi. Mais, ne serait-il pas pire qu'il fût notre ami ?  »

 

« Ne me méprise pas tant ! Je ne suis pas pauvre. Le pauvre est plutôt celui qui désire beaucoup de choses.  »

 

« Tout poids souhaite tomber vers le centre du monde par le plus court chemin.  »

 

« La vérité a une telle excellence qu'en louant les petites choses, elle les rend nobles.  »

 

« Chez nous, les hommes devraient naître plus heureux et joyeux qu'ailleurs, mais je crois que le bonheur vient aux hommes qui naissent là où l'on trouve de bons vins…  »

 

« Le jour viendra où les personnes comme moi regarderont le meurtre des animaux comme ils regardent aujourd'hui le meurtre des êtres humains.  »

 

« Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail.  »

 

« La sagesse est fille de l’expérience.  »

 

« L’expérience ne se trompe jamais, ce sont nos jugements qui se trompent.  »

 

« Le souvenir des bienfaits reçus est fragile, comparé à l’ingratitude.  »

 

« Dans la nature, tout a toujours une raison. Si tu comprends cette raison, tu n’as plus besoin de l’expérience.  »

 

« Il n’est aucune chose qui aille plus vite que les années.  »

 

« L’œuvre de la nature est bien plus difficile à comprendre que le livre d’un poète.  »

 

« Celui qui attend de l’expérience ce qu’elle ne peut donner s’éloigne de la raison.  »

 

« C’est à tort que les hommes se plaignent de la fuite du temps, en l’accusant d’être trop rapide, sans voir qu’il s’écoule à la bonne vitesse.  »

 

« La nécessité est maîtresse et tutrice de la nature.  »

 

« Pourquoi donc n’est-il pas possible qu’après la mort nous gardions l’apparence parfaite des vivants, si les vivants peuvent dans le sommeil se faire semblables aux lugubres morts ?  »

 

« Détourne-toi des préceptes de ceux qui spéculent sur le monde mais dont les raisons ne sont pas confirmées par l’expérience.  »

 

« Il ne faut pas appeler richesses les choses que l’on peut perdre.  »

 

« L’oeil voit les choses de façon plus certaine dans les rêves qu’il ne les voit par l’imagination durant la veille.  »

 

« Celui qui s’oriente sur l’étoile ne se retourne pas.  »

 

« La sottise est le bouclier de la honte, comme l’insolence est celui de la pauvreté.  »

 

« Nous faisons notre vie de la mort d’autrui.  »

 

« Toute action naturelle est engendrée par la nature de la plus courte façon que l’on puisse trouver. »

 

« Tu fais mal si tu fais l’éloge de quelque chose que tu ne comprends pas bien ; et si tu blâmes, tu fais plus mal encore.  »

 

« La science est le capitaine, et la pratique, ce sont les soldats.  »

 

« Celui qui aime va à la chose aimée comme les sens vont à la chose sensible.  »

 

« D’une chose légère peut naître un grand désastre.  »

 

« De même que tout royaume divisé est bientôt défait, toute intelligence qui se divise en plusieurs études différentes s’embrouille et s’affaiblit.  »

 

« Dès que la Chance entre quelque part, l’Envie aussitôt fait le siège et engage le combat.  »

 

« Celui qui se réclame de l’autorité ne met pas en oeuvre l’intelligence, mais plutôt la mémoire.  »

 

« La nature est remplie d’une infinité de raisons dont l’expérience n’a jamais vu la trace.  »

 

« La partie garde toujours en elle quelque chose de la nature du tout. »

 

« La vie bien employée est longue.  »

 

« La rigueur vient toujours à bout de l’obstacle.  »

 

« Toute connaissance commence par les sentiments.  »

 

« La patience joue contre les offenses exactement le même rôle que les vêtements contre le froid.  »

 

« Rien ne nous trompe autant que notre jugement.  »

 

« Parmi les cinq sens, la vue, l’ouïe et l’odorat connaissent moins d’interdits que le toucher et le goût.  »

 

« Tant que dure ta jeunesse, acquiers des choses qui ensuite te consoleront du dommage de ta vieillesse.  »

 

« Faites que votre tableau soit toujours une ouverture au monde.  »

 

« Le peintre doit s’efforcer d’être universel.  »

 

« Regarde attentivement car ce que tu vas voir n’est plus ce que tu viens de voir.  »

 

« Aucune action naturelle ne peut être abrégée.  »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.



© Yoann Bouchard

Tous les poèmes présents sur ce site sont la propriété de son auteur et sont protégés par les droits qui en résulte d'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×