« Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère.  »

« Un conciliateur c'est quelqu'un qui nourrit un crocodile en espérant qu'il sera le dernier à être mangé.  »

 

« Il est une bonne chose de lire des livres de citations, car les citations lorsqu’elles sont gravées dans la mémoire vous donnent de bonnes pensées.  »

 

« Je suis toujours prêt à apprendre, bien que je n'aime pas toujours qu'on me donne des leçons.  »

 

« C'est une belle chose d'être honnête, mais il est également important d'avoir raison.  »

 

« J’ai retiré plus de choses de l’alcool que l’alcool ne m’en a retirées.  »

 

« Pour s'améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent.  »

 

« On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char.  »

 

« Winston Churchill - On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char. »

 

« En Angleterre, tout est permis, sauf ce qui est interdit. En Allemagne, tout est interdit, sauf ce qui est permis. En France, tout est permis, même ce qui est interdit. En U.R.S.S., tout est interdit, même ce qui est permis.  »

  

« On vit de ce que l’on obtient. On construit sa vie sur ce que l’on donne.  »

  

« Si deux hommes ont toujours la même opinion, l'un d'eux est de trop.  »

 

« Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.  »

 

« L’Angleterre s’écroule dans l’ordre, et la France se relève dans le désordre.  »

 

« En avalant les méchantes paroles qu'on ne profère pas, on ne s'est jamais abîmé l'estomac.  »

 

« Comité : Un groupe de personnes incapables de faire quoi que ce soit par elles-mêmes qui décident collectivement que rien ne peut être fait !  »

 

« Le cheval est dangereux devant, dangereux derrière et inconfortable au milieu.  »

 

« Il ne sert à rien de dire “Nous avons fait de notre mieux”. Il faut réussir à faire ce qui est nécessaire.  »

 

« La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes.  »

 

« Je n'ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur.  »

 

« Le secret de ma vitalité ? Je n'ai dans le sang que des globules rouges : l'alcool a tué depuis belle lurette tous mes globules blancs...  »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.



© Yoann Bouchard

Tous les poèmes présents sur ce site sont la propriété de son auteur et sont protégés par les droits qui en résulte d'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×