« La plus cruelle manifestation de désapprobation du public, c'est son absence. Qu'il siffle, mais qu'il vienne. »

« Il vaut mieux se tromper avec tout le monde que d'être intelligent tout seul. »

« J'ai des tas d'idées brillantes et nouvelles, mais les brillantes ne sont pas nouvelles et les nouvelles ne sont pas brillantes. » 

« Rien n'est impossible à l'homme qui n'a pas à le faire lui-même. »

« Certains croient que le génie est héréditaire, les autres n'ont pas d'enfants. »

« Les femmes attachent beaucoup d'importance à l'étiquette. Parce qu'il y a le prix dessus. »

« Les femmes ne demandent pas mieux qu'à vous être fidèles. Seulement il faut qu'elles puissent. »

« L'humour, c'est de savoir que tout, absolument tout, est drôle; dès l'instant que c'est aux autres que cela arrive. »

« C'est avec les salles glaciales qu'on fait les fours. »

« On se donne des souvenirs quand on se quitte. »

« De toutes les villes de France, Lyon est la mieux organisée contre la poésie. »

« Au cinéma, on joue ; au théâtre, c'est joué. »

« Quelles que soient les larmes qu'on pleure, ça finit toujours dans un mouchoir. »

« Il est bon de dire du bien de soi-même : ça se répète et on finit par ne plus savoir d'où ça vient. »

« La grande désillusion, c'est la paix. »

« Les talons hauts ont été inventés par une femme qu'on embrassait toujours sur le front. »

« Le talent d'un auteur consiste moins à faire applaudir ses pièces qu'à empêcher le public de tousser. »

« Rien ne s'arrange, mais tout se tasse. »

« Celui qui n'a jamais perdu la tête, c'est qu'il n'avait pas de tête à perdre. »

« Quand je pense aux livres de chevet de certains de mes amis, je me demande comment ils font pour se réveiller. »

« Il n'y a qu'une chose certaine dans la vie, c'est qu'on la perd. »

« Je n'ai qu'une parole, mais je n'ai pas de mémoire. »

« Le public vient de rire aux œuvres des auteurs comiques, mais il est bien le seul. »

« Il est plus facile de sortir de ses gonds que d'y rentrer. »

« L'amour est à ceux qui y pensent. »

« La grande illusion, c'est la guerre. La grande désillusion, c'est la paix. »

« J'ai trop d'énergie pour travailler. « 

« On n'aime que les femmes qu'on rend heureuses. »

« La vie est un jeu de cartes dont le coeur n'est jamais l'atout. « 

« La chance existe. Sans cela comment expliquerait-on la réussite des autres. »

« Il vaut mieux se tromper avec tout le monde que d'être intelligent tout seul. »

« Mon corps n'en fait qu'à sa tête. »

« Quelles que soient les larmes qu'on pleure, on finit toujours par se moucher. »

« Un optimiste est un monsieur qui croit qu'une dame a terminé sa conversation téléphonique parce qu'elle dit "au revoir". »

« Les femmes légères sont celles qui pèsent le plus lourdement sur le budget d'un homme. »

« Je chante faux, mais j'entends juste. »

« Quand on aime, on aime toujours trop.  - Marcel Achard

« La vie, ce n'est pas sérieux, on y entre sans le demander, on en sort sans savoir où on va, on y reste sans savoir ce qu'on y fait. 

« La vérité, c'est ce qui m'arrange. »

« J'ai des tas d'idées brillantes et nouvelles, mais les brillantes ne sont pas nouvelles et les nouvelles ne sont pas brillantes. »

« La justice coûte cher. C'est pour ça qu'on l'économise. »

« Que les femmes seraient agréables si elles ne tenaient pas absolument à être heureuses ! »

« On ne vit qu'une fois. Et encore ! »

« Le plus grand prix qu'on puisse payer pour quoi que ce soit, c'est de le demander. »

« Quand on entend ce qu'une jolie femme dit, c'est qu'elle n'est pas vraiment jolie. »

« Les femmes ne demandent pas mieux qu'à vous être fidèles. Seulement il faut qu'elles puissent. »

« Si on raconte son bonheur, on le diminue. »

« La force des femmes n'est pas dans ce qu'elles disent mais dans le nombre de fois qu'elles le disent. »

« Le secret du succès n'est guère connu que de ceux qui n'ont pas réussi. »

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.



© Yoann Bouchard

Tous les poèmes présents sur ce site sont la propriété de son auteur et sont protégés par les droits qui en résulte d'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×