« Le passé, l’avenir, ces deux moitiés de vie dont l’une dit jamais et l’autre dit toujours.  »

 

« L’égoïsme et la haine ont seuls une patrie ; la fraternité n’en a pas !  »

 

« Quel crime avons-nous fait pour mériter de naître ?  »

 

« Nos seules vérités, homme, sont nos douleurs.  »

 

« Les poètes sont les voix de ceux qui n'ont pas de voix.  »

 

« Je lis dans l'avenir la raison du présent.  »

 

« On admire le monde à travers ce qu'on aime.  »

 

« Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages Dans la nuit éternelle emportés sans retour, Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges Jeter l'ancre un seul jour ?  »

 

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.  »

 

« Les liaisons sont des serments tacites que la morale peut désapprouver, mais que l'usage excuse et que la fidélité justifie.  »

 

« Je suis concitoyen de toute âme qui pense ; La vérité, c'est mon pays.  »

 

« Je suis las des musées, cimetières des arts.  »

 

« Toutes les grandes lectures sont une date dans l'existence.  »

 

« Borné dans sa nature, infini dans ses voeux, L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux.  »

 

« Celui qui sait attendrir sait tout.  »

 

« Pour tout peindre, il faut tout sentir.  »

 

« Je suis de la couleur de ceux qu'on persécute !  »

 

« Il n'y a d'homme plus complet que celui qui a beaucoup voyagé, qui a changé vingt fois la forme de sa pensée et de sa vie.  »

 

« Mourir n'est pas mourir ; mes amis ! C'est changer !  »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.



© Yoann Bouchard

Tous les poèmes présents sur ce site sont la propriété de son auteur et sont protégés par les droits qui en résulte d'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×