Léo Ferré chante Arthur Rimbaud - Chanson de la plus haute tour

Léo Ferré interprète « Les poètes de sept ans », l’un des plus célèbres poèmes d’Arthur Rimbaud.. Le jeune Arthur entre au collège municipal de Charleville, où il s’avère être un brillant élève; collectionnant les prix d’excellence en littérature, version, thème… Il rédige en latin avec aisance, des poèmes, des élégies, des dialogues. Mais, comme l’extrait ci-dessous de son poème le laisse imaginer, il bout intérieurement : Tout le jour il suait d’obéissance ; très Intelligent ; pourtant des tics noirs, quelques traits, Semblaient prouver en lui d’âpres hypocrisies. Dans l’ombre des couloirs aux tentures moisies, En passant il tirait la langue, les deux poings À l’aine, et dans ses yeux fermés voyait des points.

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !



© Yoann Bouchard

Tous les poèmes présents sur ce site sont la propriété de son auteur et sont protégés par les droits qui en résulte d'après les article L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle.



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×